La chance du Camp Rugissant

La chance du Camp Rugissant / Bret Harte [C]
 
Tout le camp est en émoi, Cherokee Sal, la seule femme du groupe, est en train d’accoucher.  Elle meurt en donnant naissance à un enfant de père inconnu.  
Tous les hommes se cotisent pour le nouveau né et décident de l’adopter.

Ils ne veulent pas le confier à l’extérieur ni engager une femme pour l’élever.  Aussi désignent-ils le seul homme du camp qui ait été père de famille pour veiller sur lui.  Une ânesse lui servira de nourrice.  Tous les hommes du Camp Rugissant ont quelque chose à se reprocher sur le plan de la légalité et le campement a très mauvaise réputation.  Cependant, ils se sentent tous attendris par le bébé qu’ils nomment Tommy la Chance pour la simple raison que depuis sa naissance tout sourit aux mineurs.  Elever l’enfant va graduellement relever le niveau de propreté et d’hygiène du camp.  Les mineurs prêtent même attention à embellir l’endroit en le décorant de fleurs, à apporter à Tommy toutes sortes de pierres de couleur.  Ils se lavent avant de venir le voir, bannissent les blasphèmes de leur vocabulaire, interdisent tout bruit à portée d’oreille de Tommy, encouragent la musique pour ses vertus apaisantes…  Bref tout le camp prospère et ses habitants ne cessent de lui apporter des améliorations.  Les terrains des alentours sont achetés par la communauté pour garantir leur tranquillité.  Mais une nuit de tempête, le camp est balayé par le fleuve en crue et Tommy meurt noyé.

Camp de mineur Hors-la-loi Rédemption Relation familiale

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site