Johnny Guitare

Johnny Guitare / Roy Chanslor [M]
 
Powderville, belle ville du bétail, ne s’animent vraiment que l’été lors du passage des cow-boys venant conduire les troupeaux à l’embarquement.  En dehors de cela, la monotonie n’est rompue que par l’arrivée du train chaque semaine et le passage de Vienna chaque mois.  Vienna n’est pas une femme comme les autres, elle dirige Les Billets, un cabaret situé non loin des Champs Elysées, la petite bourgade la plus proche.  Le bruit court qu’elle serait de mèche avec la bande de hors-la-loi qui sévit dans la région.  Léonard Small et sa femme Emma, gérants du bazar des Champs Elysées, méprisent Vienna tout autant que les autres personnes en ville.  Lui aussi vient régler ses affaires à Powderville.  Un jour, un étranger, habillé comme un citadin, n’ayant pour seule arme qu’une guitare en bandoulière descend du train de Cheyenne…

Il s’appelle John Pogue mais tout le monde, là d’où il vient, le connaît sous le nom de Johnny Guitare. Lorsqu’il rencontre Vienna, il en tombe amoureux dès le premier regard et projette de se faire engager aux Billets comme chanteur. La bande de Bart Lonergan et du Dancing Kid, avertie d’un transport d’argent, attaque la diligence, qui fait régulièrement le trajet entre Powderville et les Champs Elysées, et dépouille ses passagers.
Aux Billets, Johnny rencontre une vieille connaissance, Sam le Bègue, grâce à qui il se fera passer pour un hors-la-loi afin de pouvoir entrer dans le repère de Bart pour y jouer au poker et gagner de l’argent.
Pendant ce temps, Small met sa femme au courant de l’attaque de la diligence. Emma qui en veut déjà suffisamment à Vienna pour vouloir la destruction de son «nid de vipères» n’attendait que cette occasion pour aller y faire un tour. Sur le chemin de retour, un des hors-la-loi, voulant supprimer Emma, rate son coup et ne réussit qu’à tuer le shérif et son mari qui l’accompagnaient, mais en revanche elle le blesse grièvement avant d’aller chercher du renfort.
Le bandit réussit à se traîner dans la cave des Billets sans se faire remarquer et lorsqu’Emma et sa milice sont de retour, avec la ferme intention de faire avouer à Vienna où elle a caché le bandit, celle-ci nie être au courant. Pendant ce temps, Sam et Johnny sont partis repérer la piste menant au repère de Bart. La milice ayant retrouvé le bandit dans la cave, Emma persuade le groupe de pendre «toute cette racaille» et met le feu au cabaret.
Johnny et Sam, alertés par l’incendie, réussissent de justesse à sauver Vienna de la corde mais les autres sont pendus. Vienna et Johnny sont pris en chasse afin qu’aucun témoin ne subsiste. Johnny n’a toujours pas de revolver et Vienna se pose de plus en plus de questions à son sujet mais ne veut pas tomber dans le piège de l’amour dont elle ne connaît que la mauvaise face. Johnny, quant à lui, est subjugué et bien décidé à conquérir son amour sans profiter des circonstances. Le cheval de Sam, qui a fui de son côté, se casse une patte et Sam n’a plus d’autre choix que de se réfugier dans le repère de Bart dont il a découvert la piste. De leur côté, Johnny et Vienna constatent que toute retraite leur est coupée. Tout le cabaret a brûlé sauf la cave où Vienna va récupérer l’argent qu’elle y cachait. Johnny s’arrange pour voler un cheval et un revolver à l’un des cow-boys de la milice puis lui et Vienna décident de gagner le repère de Bart. Là, Vienna se fait passer pour la maîtresse de Johnny pour ne pas être importunée par les hors-la-loi.
Ce que Vienna ne sait pas, c’est que Johnny est loin d’être un hors-la-loi. En fait, c’est un fils de bonne famille qui a purgé une peine de cinq ans de prison pour avoir protéger son premier amour. Mariée à un homme violent, la jeune femme avait tué son mari d’un coup de tisonnier et Johnny, afin de lui éviter des ennuis, avait tout pris sur lui en risquant la corde.
De leur côté, les hommes de la milice commencent à se poser des questions sur la justesse de leurs actes, mais Emma les tient sous sa coupe et ne les laisse pas partir afin de couper toute retraite aux fuyards. Johnny tente toujours de convaincre Vienna de la pureté de ses sentiments mais elle n’est pas encore prête à le croire.
Plusieurs cow-boys de la milice signalent à Emma que les fugitifs ont disparu par un chemin apparemment infranchissable. Se doutant que ce dernier mène au repère de Bart Lonergan, Emma retourne en ville lever une petite armée.
Pendant ce temps, deux hommes parviennent au camp de Bart et lui révèlent que Johnny n’est pas un hors-la-loi mais un joueur professionnel. Ce dernier, fou de rage, décide de le tuer et de s’approprier Vienna. Aussi la rejoint-il, lui exposant ses sentiments à son égard et lui intimant l’ordre de faire déguerpir Johnny si elle ne veut pas le voir mourir. C’est à ce moment qu’elle comprend qu’elle aime Johnny et fera tout pour le sauver. Elle tente donc de lui mentir pour le faire partir mais il devine tout ainsi que l’amour qu’elle éprouve pour lui.
Sam prévient Johnny que Bart veut le faire descendre quand il quittera le camp. Ils mettent au point un plan pour déjouer le traquenard et réussissent à quitter le camp tous les trois, les hors-la-loi sur les talons. Parvenus dans la plaine, ceux-ci tombent nez à nez avec la troupe levée par Emma, tandis que Sam, Johnny et Vienna fuient de leur côté. Emma est tuée ainsi que les chefs des bandits dont les hommes s’empressent de disparaître. Vienna et Johnny ne se quitteront plus jamais.

Attaque [diligence] Bande de hors-la-loi Groupe d’autodéfense Histoire d’amour Joueur professionnel Justice expéditive Lynchage Musicien Repaire de hors-la-loi Voyage en diligence

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×